mardi 13 octobre 2015

La légende

Note de l'auteur : Ceci est la toute première histoire que j'ai écrite de moi-même. C'était en 1996, j'avais sept ou huit ans. Vu le niveau littéraire de la chose, je préfère le mettre dans la rubrique Excrétoire. Malgré cela, sachez que cette histoire a été la première d'une très longue série que j'ai rédigée jusqu'à mes dix-huit ans.



Il y a très longtemps, avant le Big-bang, était une lointaine galaxie où vivaient des millions d’êtres vivants.

Serpentine et ses 2.499 sœurs devaient partir pour l’énorme Soleil-Sans-Lave, dit le S.S.L. Il fallait faire vite, car leur planète allait bientôt être détruite. Elles arrivaient alors elles préparèrent le canon laser qui tira et le S.S.L explosa. Il laissa des débris, des planètes et un énorme soleil. La 3ème planète parut aux « femmes militaires » assez vaste pour leur vaisseau. Bagarra prit la température, il faisait plus de 100°. Il n’y avait pas d’oxygène. Mais les filles et le vaisseau « REVE » supportaient la chaleur et elles pouvaient respirer sans rien.

« -Oh ! Un poisson !Il a la gueule ouverte, il n’a pas de mâchoire !
-Ben, pêche-le, Bagarra ,dit Serpentine. »

Luna la fit sursauter :

« -Yaaaaa !Prend ça, ya, ya, ya, ouya !
-bzouille, bzaille, faisait l’ordinateur.
-Arrête de jouer à c’t’ordi et viens nous aider !cria Serpentine.
-Pourquoi faut- il toujours qu’on me dérange, soupira l’autre. »

Quelques minutes plus tard, l’appareil était en place.

« -Bon, ben, va falloir aller sur « la rouge » maintenant, dit Mania. »

La rouge, c’était Mars. Quelques années plus tard, elles étaient sur la 4ème planète du système solaire.

« -Je détecte des êtres vivants, fit une pilote, en voici l’image. »

C’était des espèces de squelettes dont on voyait le cerveau à la place du crâne, avec des armes dont Bagarra faisait l’analyse à distance.

« -Elles sont très dangereuses, conclut-elle, les vertes transforment les victimes en squelette vert...
-Brrr !Heureusement, on a une protection dans le corps, fit Serpentine.
-...Les rouges tuent comme le laser d’armes et les jaunes transforment en martien.
-Va falloir négocier, soupira Luna.
-Oui, mais avant, il faut prévenir la princesse Sidéra, dit Serpentine. »

Ceci fait, les filles sortirent pour saluer les martiens qui comprirent que sans elles, ils ne seraient pas encore vivants. Ils acceptèrent la paix. Les trois pilotes trouvèrent l’endroit super et voulurent rester. Les martiens échangèrent trois des leurs contre le savoir des filles et les trois pilotes du vaisseau. Quelques jours plus tard, Bagarra dit qu’il y avait de la vie sur terre. Et plusieurs année plus tard, elles repartirent pour leur planète avec les nouveaux pilotes. En arrivant dans leur système solaire, elles eurent un très bel accueil. Elles dirent aux autorités ce qu’elles avaient vécu. Matha, leur ennemie, était jalouse alors elle eut une idée. Quelques heures plus tard, un membre du conseil entra dans la station de Serpentine en criant :

« -Malheur à vous, les filles !Au conseil et vite ! »

La situation était grave :quelqu’un avait détruit les Roses Primaires.

« -Les apparences sont contre vous, Zelda, vous avez les pouvoirs les plus puissants de toute la galaxie. Brûlez votre cartouche, pour voir !dit la chef. »

Zelda essaya, mais n’y parvint pas. Serpentine dit :

« -Ce n’est pas possible car en arrivant, elle a enlevé ses pouvoir !C’est sûrement Matha car elle est très jalouse !
-Vous avez raison, répondit la chef. »

Matha fit brusquement irruption dans la salle et poussa Zelda dans le tourbillon de l’infini.

« -Pour la retrouver, il faut vous mettre en léthargie !dit-elle.
-Pas avant de t’avoir punie !fit Serpentine en colère. »

Et elle la poussa dans le tourbillon. Puis les filles se mirent en léthargie après avoir programmé l’ordinateur.

FIN

Note de l'auteur : et là vous imaginez une gamine de sept ans avec des yeux en amande qui vous regarde d'un grand sourire légèrement édenté.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire